Rechercher dans ce blog

Chargement...

DESCRIPTIONS

Il faut prévenir les hommes qu'ils sont en danger de mort - la science devient criminelle !...
Albert Einstein

Entre cet 'avertissement' et la 'constatation' suivante - se trouve le fond du problème.


L' ENFER c'est les AUTRES !...

Jean Paul Sartre

Quand aux trop nombreux 'septiques' & 'sceptiques' qui paralysent toute démarche 'libératrice' - sachez que le peu que je sais_ c'est à mon ignorance que je le dois !...


Fluor ou l'abrutissement des masses.

Le fluor est comme beaucoup d’autres sujets, il y a ce que nous sommes censés savoir, et le revers de la médaille, ce qui n’est jamais mis en avant, ce que nous devions ignorer pour rester de bons consommateurs.

Et lorsqu’il s'agit du fluor qui est avant tout un déchet industriel, il y a beaucoup à dire. Mais ce qui relativement intéressant, c'est qu'un nom ressort derrière le fluor, et pas des moindres, le nom de Rothschild, sûrement un 'autre' hasard ou une malédiction lié à ce nom.

Les preuves scientifiques de la toxicité du fluor s’accumulent depuis 1952 - La fluoration a été dénoncée  (voir ici) notamment par Charles E. Perkins, chimiste américain qui en 1952 a tenu des propos plus qu’alarmants:

«La première expérience de l’eau potable fluorée sur terre a été trouvée dans les camps de concentration et les prisons Nazis de l’Allemagne du 3ème Reich. La Gestapo se préoccupait peu de l’effet bénéfique supposé du fluor sur les dents des enfants. Leur intérêt pour l’eau fluorée était de stériliser les humains et forcer les personnes, dans leurs camps de concentration, à la soumission docile par une médication de masse. (1)

Les chimistes Allemands ont établi un plan très ingénieux et de grande envergure de contrôle des masses, lequel a été soumis et adopté par l’État-major Allemand. Ce plan était de contrôler les populations dans n’importe quel secteur donné par la médication insidieuse de masse dans les approvisionnements d’eau potable.

Par cette méthode ils pouvaient contrôler les habitants de secteurs entiers, réduisant la population par un médicament dans l’eau qui produisait la stérilité chez les femmes, et ainsi de suite. 
Dans ce plan de contrôle des masses, le fluorure de sodium a occupé une place au premier rang …

Des doses répétées de quantités infinitésimales de fluor suffisent à réduire à terme la volonté d’un individu de résister à une domination, par empoisonnement et narcose d’un certain secteur du cerveau, le rendant de ce fait docile à la volonté de ceux qui souhaitent le contrôler. 

Cette lobotomie chimique a été mise au point et même affinée par les nazis puis les soviétiques (encore en vigueur dans certains pays).

 Aussi, la vraie raison derrière la fluoration de l’eau n’est pas au bénéfice des dents et des os des enfants. Il y a beaucoup d’autres moyens plus faciles, meilleurs marché, et bien plus efficaces pour renforcer les dents des enfants.

 Le vrai but derrière la fluoration de l’eau est de réduire la résistance des masses à la domination, et au contrôle pour réduire sa liberté.

Quand les Nazis de Hitler ont décidé d’entrer en Pologne, les états-majors allemand et russe ont échangé des idées, des plans et du personnel scientifique et militaire. Ils ont partagé le même plan de contrôle des masses par médication de l’eau, plan qui a été adopté par les communistes russes parce qu’il était idéalement adapté à leur objectif de conquête communiste du monde…

Ce plan m’a été raconté par un chimiste allemand qui était un fonctionnaire des grandes industries chimiques d’I.G. Farben et était également membre du parti Nazi d’alors.

 Je dis ceci avec tous le sérieux et la sincérité d’un scientifique qui a dépensé 20 ans de sa vie dans la recherche chimique, la biochimie, la physiologie et la pathologie du fluor : toute personne qui boit de l’eau artificiellement fluorée pendant une période d’un an ou plus ne sera jamais plus la même personne mentalement ou physiquement.»








Aucun commentaire:

AVIS