Rechercher dans ce blog

DESCRIPTIONS

Il faut prévenir les hommes qu'ils sont en danger de mort - la science devient criminelle !...
Albert Einstein

Entre cet 'avertissement' et la 'constatation' suivante - se trouve le fond du problème.


L' ENFER c'est les AUTRES !...

Jean Paul Sartre

Quand aux trop nombreux 'septiques' & 'sceptiques' qui paralysent toute démarche 'libératrice' - sachez que le peu que je sais_ c'est à mon ignorance que je le dois !...


La technologie noire : psychotronique et contrôle mental des masses

                                             ➤ Les technologies du Mind-Control appliquées à l'humanité (psychotronique)
Par Alexandre Lebreton


Patrick Flanagan est l’inventeur du Neurophone. Le Neurophone est un appareil qui transforme des sons ou musiques en impulsions électriques et permet de les faire entendre en court-circuitant l’appareil auditif. Utilisé avec succès sur une personne atteinte de surdité, cette découverte fut classée « Confidentiel Défense ».
Selon certains spécialistes des armes à hyperfréquences, les téléphones portables seraient le support d’un système potentiel de contrôle cérébral.
Ces réseaux de technologie globale peuvent non seulement leurrer nos cinq sens par des impulsions électriques programmées et ciblées, mais elles ont aussi la capacité d’altérer notre électro-encéphalogramme, modifiant ainsi notre comportement, nos pensées. Peur, anxiété, plaisir, euphorie, rage, apathie, sentiment religieux, peuvent être générés par des stimulations électriques ciblées de telle ou telle région cérébrale. On peut également induire un état de dépendance avec les ondes d’un téléphone portable. L’hyperfréquence, dite fréquence porteuse, sert de véhicule pour faire pénétrer en profondeur les basses fréquences responsables d’une modification de l’électro-encéphalogramme de l’utilisateur. La modification du comportement de l’utilisateur est modulable à souhait : à 2 hertz le sujet sera soumis, ou prendra des risques inconsidérés ; à 4,34 Hertz le sujet ressentira frustration et irritabilité ; à 8 Hertz fatigue et maux de tête sont au rendez vous, à 16 Hertz et au delà, anxiété et diminution de l’acétycholine induiront un état pathologique qui peut entraîner la mort. D’autres fréquences engendrent l’extase, une joie béate, ou des états pulsionnels.
Elisabeth Rauscher, physicienne nucléaire dirigeant le laboratoire de recherche technologique de San Leandro en Californie avait déclaré concernant ces travaux : "Donnez-moi de l’argent et trois mois et je serais capable de modifier le comportement de 80 % des habitants de cette ville sans qu’ils le sachent. Je les rendrai heureux ou tout au moins, ils se croiront heureux, ou bien, je les rendrai agressifs"...... 

https://www.fichier-zip.com/2012/03/28/technologie-psychotronique/


AVIS